Paris

Big City Lights

Invest To This Project View Profile

Le flow motion est un style de montage récent qui consiste à se déplacer dans des images à haute résolution afin de trouver des raccords de formes ou de couleur entre deux images. Les clips en « flowmotion » ne se sont pas très répandus sur la toile, car ils nécessitent beaucoup de travail en post-production et du matériel de première qualité.

Les rendus visuels finaux sont souvent à couper le souffle. Afin de proposer quelque chose de novateur, je souhaiterais réaliser un clip « flowmotion » en fusionnant plusieurs types de prise de vues.

Dans un premier temps, afin de lutter contre la fameuse loi de Moore et donc d’optimiser la durée de vie de cette vidéo, je souhaite proposer une vidéo sur Las Vegas de qualité 4K aux internautes. Je pense m’inspirer de cette vidéo réalisée par Keith Kiska.

https://www.youtube.com/watch?v=plAjSyi2WBM

En plus d’une qualité d’image époustouflante, nous avons pu, dans cette vidéo, profiter des savoureux times lapses aux grands angles vertigineux. Cependant la courte durée de la vidéo, et le manque de dynamisme à certains moments me font rester un peu sur ma faim. Pour remédier à cela je pense m’inspirer de Kirill Neiezhmakov, jeune réalisateur Ukrainien qui est un des rares à maitriser ce style de vidéo, et qui est largement une référence pour moi :

https://vimeo.com/87089581

Le travail de Kirill Neiezhmakov sur les raccords de formes et de couleurs sont d’une perfection déconcertante. Les mouvements de caméra simulés par le stop-motion donnent une profondeur incroyable aux espaces, digne d’un Mad Max fury road en 3D! Cependant je pense quand même que ces vidéos manquent de force, car malgré un dynamisme et un esthétisme quasi irréprochable, la narration n’est pas assez fluide pour transcender le spectateur. Rob Whitworth est un réalisateur capable d’allier les deux avec une adresse remarquable.

https://vimeo.com/117770305?from=outro-local

Il n’y a rien à redire sur cette vidéo qui est l’illustration parfaite du flowmotion. Cependant je pense qu’une variation plus évidente des échelles de plans pourrait donner un aspect plus cinématographique à la vidéo, et offrirait un panel beaucoup plus large au niveau des transitions. De plus cela permettrait d’incorporer des slows motion qui viendraient littéralement sublimer le clip et de gagner en émotion. À la manière de Leonardo Dalessandri, réalisateur italien qui allie stop motion et slow motion à la perfection.

https://vimeo.com/108018156

Ce montage de Leonardo Dalessandri est le genre de vidéo qui vous laisse sans voix. Le genre de vidéo qui vous immerge dans une dimension parallèle au point de ne même plus entendre les déglutitions de votre voisin! Cette compétence à savoir allier à la fois frénétisme et douceur, complexité et simplicité, superficiel et raffiné, joie et tristesse font de Léonardo Dalessandri un artiste hors du commun, avec un style dans l’air du temps qui nous émerveille et nous surprend. Le technique au service de l’artistique!

Le travail sur l’étalonnage est évident mais en ce qui concerne le projet, l’approche sera beaucoup plus différente. Afin de donner un aspect science-fiction, le travail d’étalonnage aura pour but d’accentuer les lumières de la ville et de les sublimer. Il s’effectuera sur des fichiers en RAW et seront traités avec LightRoom et DaVinci.

Puis afin d’équilibrer les plans, j’aurais recours au matte painting et au compositing afin de créer des plans HDR qui permettront d’avoir des qualités d’image à couper le souffle. Le tout sera couronné par des incrustations graphiques en motion design.

 

Le but du projet Big City Lights est avant tout de produire quelque chose de novateur afin de satisfaire les internautes. Cette vidéo sera pour moi une sorte d’expérience, qui consistera à tenter le cocktail explosif entre time lapses, stop motion, slow motion, motion design et effets spéciaux !

Et si le résultat est positif je serai fière de dire que tout cela est grâce à vous !

Mis à part les financements participatifs, il est très difficile, voir impossible, pour un étudiant de recevoir des aides à la réalisation. (Réticence des boîtes de production, et pas de financements sans N°siret)

Au risque d’être contraint de retourner chez papa et maman, j’ai décidé de faire un prêt étudiant de 10 000€ afin de mener à bien le tournage s’effectuant fin septembre et d’avoir le matériel nécessaire pour réaliser ce projet. Faisant mon BTS en alternance, mon petit salaire me permettra difficilement de rembourser le prêt.

Je fais appel à la communauté afin de surpasser tout cela, et pourquoi pas présenter ce film dans des festivals!

0

Person Invest

€500

Total Investment

0%

Rise Funded

Project Rewards
€10 - €200
Vous recevrez un blu-ray personnalisé dans votre boîte aux lettres ! 

Leave a Reply